Veille : L’actu du droit et des affaires en 2 minutes

L’actualité économique, financière et juridique en deux minutes chaque vendredi à 17h dans votre boite mail, c’est la promesse faite par “Bip Bip ! news“, une newsletter gratuite.

Elle s’attaque en effet à l’infobésité et au manque de temps des professionnels dans le monde des affaires, sur un ton décalé (c’est vendredi !) et vous permet d’être certains de ne pas avoir manqué l’essentiel des points forts de la semaine : “l’exhaustivité n’est pas [son] objectif”.

Le point de vue de votre expert SCOPE® : 8 minutes de plus pour une veille encore plus pointue!

Vous êtes nombreux à faire de la veille quotidiennement sans le savoir. Pourtant, c’est un nombre d’heures considérable qui peut être économisé lorsque l’on met en place un système de veille augmentée au sein de son entreprise.
Il permet de gagner un temps précieux, un temps à utiliser uniquement pour des actions à forte valeur ajoutée.

Je suis experte en veille et responsable du pôle Scope chez Actualis. J’ai validé un diplôme d’Ingénierie en Documentation d’entreprise & Veille stratégique, puis engrangé plus de 15 ans d’expérience dans le domaine de la veille. J’ai par exemple travaillé chez Pressindex. Parallèlement, j’enseigne la veille auprès des étudiants de Master Veille Internationale de l’Université de Bourgogne.

Quels OUTILS pour une veille parfaite ?

Quels OUTILS pour une veille parfaite ?

Vous réalisez une veille quotidienne ou hebdomadaire sur vos axes de recherche d’informations stratégiques. Etes-vous pleinement satisfait des résultats obtenus ? Peut-être trop de bruit ou au contraire, pas suffisamment d’informations ? Voici quelques pistes pour vous faciliter la vie !

Les outils de traduction automatique

Vous parlez peut-être très bien anglais, voire même espagnol et allemand. Mais comprenez-vous l’Albanais ? Le Mandarin ?

Les outils de traduction automatique sont d’utiles compagnons d’une veille internationale, au minimum pour la phase de sourcing ou pour vérifier que l’information sélectionnée correspond bien à ce que vous recherchez.

Tournez-vous vers : DeepL.com ; Google Traduction ; Microsoft Translator (Bing)

Les outils “mode lecture”

La pub, la pub, la pub… les textes qui clignotent, les liens cliquables, les images qui sautent aux yeux… Aujourd’hui une page web se compose de très nombreux éléments qui perturbent la lecture de l’essentiel. Pour reposer vos yeux, équipez-vous d’un outil “mode lecture” qui sortira juste le texte qui vous intéresse.

A tester : Evernote Web Clipper, Mercury Reader

Les outils de résumé automatique

Vous n’avez pas le temps de lire des kilomètres de lignes chaque jour ? Vous avez besoin d’un assistant pour détecter les articles les plus pertinents ? Les outils de résumé automatique peuvent vous soutenir. Néanmoins, pas de miracle à attendre… le résultat est parfois… surprenant !

Orientez-vous du côté de : Resoomer, AISummarizer

Les lecteurs de flux RSS

Le défunt Google Reader a laissé place nette à des outils aux fonctionnalités similaires, voire très proches. Vous pouvez même les trouver en application pour votre smartphone afin d’emmener votre veille partout.

Migrez vos flux RSS sur : Inoreader, Feedly, Netvibes, RSSOwl

Les outils de filtrage

Le défunt Yahoo! Pipes a creusé un immense vide dans le quotidien des experts de la veille. Mais tout n’est pas perdu ! L’alternative idéale est à ce jour Inoreader. Mais vous pouvez jeter un oeil aux autres outils ci-dessous.

A voir très rapidement : Netvibes, IFTTT, Zapier

L’expert en veille

Et oui, un humain ! Car à ce jour, seul lui pourra :

_ analyser votre problématique et concevoir votre système de veille :

  • comprendre les constituantes d’une thématique,
  • faire un véritable travail de ‘sourcing’ pour la découverte des sources les plus pertinentes sur votre thématique,
  • estimer si une source est fiable ou non,
  • construire une requête de veille très élaborée,

_ dépouiller vos sources à une fréquence régulière et en sélectionnant les résultats les plus pertinents :

  • détecter les informations essentielles en un coup d’oeil (auteur d’un article, date…),
  • interpréter correctement la tonalité d’une publication ou d’un article (négatif ? positif ? ironique ?…),

_ maintenir la qualité de votre base de veille :

  • corriger des liens morts,
  • ajuster le paramétrage de vos outils de veille,

Bien que de plus en plus performants, les outils cités ci-dessus restent incapables de reproduire la capacité de synthèse et la finesse d’analyse de l’être humain. Et même si vous avez peu de temps à consacrer à cet expert, gardez à l’esprit que 10 minutes d’échanges avec lui vous permettra d’obtenir un résultat plus pertinent et satisfaisant à long terme que si vous consacrez ces 10 minutes à intégrer des flux dans votre veille, après 1 minute de réflexion.

Scope® l’a bien compris. Même si nous nous appuyons sur les meilleurs outils et les meilleures technologies pour réaliser votre veille, chaque expert Scope® passe en premier lieu beaucoup de temps à échanger avec vous, à vous apporter des conseils et retours personnalisés pour vous aider à prendre vos décisions, à enrichir les résultats de veille qu’il vous transmet pour vous donner la possibilité de vous consacrer à l’analyse métier.

Je suis experte en veille et responsable du pôle Scope chez Actualis. J’ai validé un diplôme d’Ingénierie en Documentation d’entreprise & Veille stratégique, puis engrangé plus de 15 ans d’expérience dans le domaine de la veille. J’ai par exemple travaillé chez Pressindex. Parallèlement, j’enseigne la veille auprès des étudiants de Master Veille Internationale de l’Université de Bourgogne.

Pourquoi externaliser votre veille stratégique ?

Pourquoi externaliser votre veille stratégique ?

Selon moi, il existe 3 bonnes raisons d’externaliser :

La veille est un véritable métier. Elle nécessite un expert, des outils… et du temps !

1/ Externaliser maintient votre processus de veille dans la durée

Vos collaborateurs réalisent peut-être déjà leur propre veille. Cela peut sembler une bonne solution à court terme : pas de contractualisation avec un prestataire, les ressources financières à engager peuvent paraître moins importantes, le dialogue semble plus simple et plus rapide…

Mais vos collaborateurs peuvent se décourager face à l’important volume de données à traiter sur le long terme, être occasionnellement absents, ou encore se voir confier des tâches plus urgentes à réaliser… et la veille passe au second plan, entraînant perte de réactivité et diminution de la fraîcheur des informations recueillies.

Mon point de vue : L’un de mes utilisateurs déplorait des retards de 2 à 3 semaines dans le dépouillement de sa veille à chaque imprévu, comme une gestion de crise ; ou lors de périodes chargées en rendez-vous extérieurs.

Un prestataire expert de la veille s’assurera de faire parvenir à vos collaborateurs uniquement les informations à valeur ajoutée les plus pertinentes pour leur métier, ou pour atteindre vos objectifs.

2/ Externaliser permet de se doter d’expertises complémentaires

Avez-vous dans votre entreprise un spécialiste de la veille, capable d’optimiser chacune des phases du processus de veille ? Ou faites-vous appel à vos experts métier, en leur demandant de faire un peu de veille ?

Un prestataire externe aura pour mission de faire remonter les données les plus pertinentes à vos experts métiers, lesquels pourront se consacrer désormais uniquement à l’analyse des résultats, à la prise de décision… plutôt qu’à la recherche et à la collecte chronophage d’informations.

Vous conservez ainsi en interne les missions nécessitant une véritable connaissance secteur ou métier… tandis que vous externalisez la recherche, la collecte et l’enrichissement des données. Vous concentrez vos efforts uniquement sur votre valeur ajoutée.

Vous avez peut-être déjà un processus de veille interne bien pensé. Dans ce cas, avoir recours à un prestataire peut être intéressant si vous devez faire face à des problématiques ciblées ou ponctuelles. Un expert de la veille pourra aussi vous apporter un soutien en jouant un rôle de consultant pour vos orientations stratégiques.

Mon conseil : déléguez vos veilles les plus chronophages, ou celles qui nécessitent le plus de ressources (abonnements, outils spécifiques,…)

 3/ Externaliser vous évite d’avoir à choisir un outil dédié

Quand elles souhaitent faire de la veille, les entreprises ont tendance à se lancer dans l’acquisition d’outils et de logiciels dont elles ne peuvent exploiter tout le potentiel… tant par manque de temps, que par manque de connaissance des fonctionnalités de ces outils.

Un expert de la veille saura tirer le meilleur parti des outils et logiciels à sa disposition, pour vous livrer une information de haute qualité, pertinente et parfaitement adaptée à vos enjeux du moment.

Vous conservez également la maîtrise des coûts : dans la prestation, sont souvent compris le coût des outils et logiciels (auxquels vous n’aviez pas accès), le temps de l’expert ainsi que les accès à diverses ressources (abonnement presse, etc…)

  Mon avis : Scope ‘Veille Augmentée’ estmulti-outilsmulti-bases de données. Nous utilisons des agrégateurs de presse, surveillons la presse française et internationale, disposons de nombreux abonnements, exploitons des crawlers web et également plusieurs autres outils de veille. L’outil principal et les ressources sontsélectionnés selon les besoins de chaque client, et peuvent évoluer au fil du temps.

Je suis experte en veille et responsable du pôle Scope chez Actualis. J’ai validé un diplôme d’Ingénierie en Documentation d’entreprise & Veille stratégique, puis engrangé plus de 15 ans d’expérience dans le domaine de la veille. J’ai par exemple travaillé chez Pressindex. Parallèlement, j’enseigne la veille auprès des étudiants de Master Veille Internationale de l’Université de Bourgogne.