Comment nourrir votre processus d’Innovation avec la Veille Stratégique ?

Comment nourrir votre processus d’Innovation avec la Veille Stratégique ?

“Les entreprises qui réussissent le mieux dans le lancement de nouveaux produits montrent une grande corrélation entre ‘stratégies innovantes’ et fréquence d’application de la veille stratégique”. Cette citation tirée de Environmental scanning and information systems in relation to success in introducing new products (Ahituv, Zif, Machlin) colle parfaitement au propos de notre billet de blog. Il est clair que la Veille Stratégique apporte un soutien indéniable aux entreprises dans leur processus d’innovation.

Voyons comment nourrir votre processus d’Innovation avec la Veille Stratégique

En quoi la veille dynamise le processus d’innovation ?

La veille a pour objectif de collecter des informations et des connaissances externes à l’entreprise. Elle permet ainsi de dynamiser l’innovation au sein de la structure, et peut également amener à réfléchir sur les offres, gammes de produits et attentes des clients potentiels. Ainsi, l’entreprise va concevoir de nouvelles solutions et innover. 

Grâce à la veille, l’entreprise se tient au courant de l’évolution de son environnement et peut identifier de nouvelles voies à suivre. Il peut s’agir d’innovation de rupture ou incrémentale sur les produits et services. Il est important de prendre également en compte la possibilité de concevoir des nouveautés concernant son mode de fonctionnement, ses moyens de distribution, les débouchés potentiels des produits et services de l’entreprise, etc.

La veille permet de mieux prendre en compte les tendances, sur lesquelles s’appuie grandement le processus d’innovation : “aujourd’hui, votre vraie concurrence, ce ne sont pas vos concurrents mais le niveau d’attente de vos clients”, estime Emmanuel Vivier, co-fondateur du HUB Institute (VeilleMag.com).

Pour les entreprises, l’innovation n’est pas une option mais une nécessité pour assurer leur compétitivité. Quelque soit la méthode d’innovation choisie (Open Innovation, Crowdsourcing, Design Thinking, Océan Bleu,  Lean Start-up, Value Proposition Canvas…), la veille sera un précieux allié : 

  • elle vous aide à observer les pratiques de vos concurrents
  • elle vous permet de trouver l’inspiration en dehors de vos murs, même chez des acteurs d’autres secteurs d’activité
  • c’est une véritable source servant à faire émerger les idées au sein de votre entreprise
  • grâce à la veille, vous pouvez aisément vérifier si votre idée de produit est réellement nouvelle sur le marché (ou seulement nouvelle au sein de votre entreprise)
  • au cours du projet, la veille endosse le rôle de la résolution de problèmes. Elle aide par exemple à lever des verrous technologiques en identifiant des solutions ou des acteurs ayant trouvé la solution
  • elle intervient à tous les niveaux d’un lancement produit : conception, R&D, marketing, commercial, distribution, concurrence…
  • grâce à elle, vous identifiez les nouveaux modes de consommation, les attentes de vos clients et pouvez ainsi faire évoluer vos offres
  • dans sa version prospective, la veille vous amènera à établir des scénarios pour le futur et lancer une réflexion à ce sujet
  • elle permet de réduire les incertitudes , de mieux calculer les risques et de prioriser les actions
  • etc.
Veille & Innovation

Il y a deux grandes possibilités d’utilisation de la veille dans le processus d’innovation. La première, peut-être la plus pratiquée, consiste à s’appuyer sur les résultats de veille pour confirmer l’intuition des décideurs. Elle permet de sécuriser une prise de décision complexe.

La seconde consiste à collecter des informations nouvelles pour alimenter le processus d’innovation et ainsi ouvrir le champ des possibles. Pour cette voie, les équipes doivent faire attention au syndrome NIH (Not Invented Here), qui les amène à rejeter des idées qui n’auraient pas émergé en interne et a pour conséquence de les pousser à “réinventer la roue”.

Quels types de veille pour votre processus d’innovation ?

Pour chaque phase du processus d’innovation (créativité, prototypage, faisabilité, études marketing, développement, lancement, retour du marché), la veille a un rôle à jouer.

Quels types de veille pour nourrir votre processus d'Innovation avec la Veille Stratégique ?

Voyons quels types de veille il est possible de mobiliser pour l’innovation, ainsi que leur influence sur le processus : 

La veille concurrentielle et l’innovation : 

La veille concurrentielle consiste à surveiller les actions et les produits des concurrents, existants ou potentiels. Ce type de veille peut influer sur le processus d’innovation, par exemple : 

  • l’entreprise détermine sur quel projet son concurrent travaille, et peut choisir de développer une innovation encore plus différenciante pour contrer la concurrence 
  • au contraire, les décideurs peuvent choisir de stopper leur projet ou de le réorienter, voyant que les concurrents ont pour leur part déjà bien avancé dans leur innovation
  • avec la veille concurrentielle, il est également possible de déterminer le bon moment pour lancer son innovation, afin d’arriver en premier ou au contraire de profiter d’un effet de notoriété
  • plus simplement, la surveillance d’une innovation lancée par un concurrent peut être l’occasion d’évaluer son adoption sur le marché
  • l’entreprise peut bien évidemment identifier des concurrents potentiels ou des produits de substitution
  • etc.

Influence sur les phases du processus d’innovation : la veille concurrentielle a notamment un rôle à jouer dans les phases de créativité, de lancement et de retour du marché.

La veille normative & réglementaire : 

La veille normative & réglementaire permet à l’entreprise de s’assurer que ses produits soient conformes aux exigences normatives et réglementaires qui les concernent. Ce type de veille peut avoir un rôle à jouer dans le processus d’innovation, par exemple : 

  • son avantage principal est de permettre à l’entreprise de s’assurer que ses produits sont en accord avec les règlements existants et à venir
  • elle peut également mener l’entreprise à modifier son innovation, pour correspondre aux normes en vigueur
  • etc.

Influence sur les phases du processus d’innovation : la veille normative & réglementaire a notamment un rôle à jouer dans les phases de créativité et de lancement. 

La veille marchés et l’innovation : 

La veille marché est indispensable dans le cadre du lancement de nouveaux produits. Elle permet à l’entreprise d’avoir une connaissance avancée de son environnement.  Ce type de veille sert le processus d’innovation, par exemple : 

  • elle permet de délimiter les contours d’un marché non concurrentiel (ou moins concurrentiel)
  • d’apporter des connaissances sur un nouveau marché repéré
  • d’identifier des partenaires potentiels (financiers, industriels…)
  • etc.

Influence sur les phases du processus d’innovation : la veille marché a un rôle à jouer dans les phases de créativité et développement.

La veille technologique : 

La veille technologique a pour but de collecter de l’information industrielle, technique, technologique, brevets… et d’en savoir plus sur les technologies mobilisables dans le cadre d’un développement produit par exemple.  Elle a donc un effet sur le processus d’innovation : 

  • son objectif principal est de détecter des nouvelles technologies et d’évaluer leur degré de maturité, dans le but soit de les utiliser pour une innovation, soit de les laisser de côté si elles ne sont pas suffisamment matures
  • elle permet aussi, en phase de développement, de lever des verrous technologiques en identifiant une solution ou un acteur 
  • de savoir quelles technologies sont utilisées par la concurrence et de se différencier
  • de protéger son innovation technologique par un brevet, après s’être assuré que la technologie n’est pas déjà protégée
  • etc.

Influence sur les phases du processus d’innovation : la veille technologique a un rôle à jouer dans les phases de prototypage, faisabilité et développement.

La veille tendances et l’innovation : 

La veille des tendances porte sur l’identification des  tendances de consommation émergentes ainsi que des attentes des consommateurs. Dans le cadre du processus d’innovation, elle : 

  • permet principalement de comprendre et s’adapter aux attente des consommateurs par rapport aux produits
  • mais aussi d’anticiper des usages futurs
  • elle peut aussi aider à identifier le moment idéal d’un lancement, en déterminant si le marché est prêt à accepter l’innovation
  • et bien sûr, elle sert à remarquer si le besoin identifié est déjà comblé par d’autres produits ou usages
  • etc.

Influence sur les phases du processus d’innovation : la veille tendances a un rôle à jouer dans les phases de créativité et retour du marché.

Votre entreprise veut exploiter les bénéfices de la veille pour son processus d’innovation ? Parlons-en :

Veille Stratégique - logo Scope Veille Augmentée expert



    Ressource complémentaire

    Notre billet de blog est alimenté par les réflexions partagées dans “Trajectoires d’innovations : De l’influence de la veille dans les prises de décision au cours des processus d’innovation”, par Justine Fasquelle et Marie-Laurence Caron-Fasan (2018).

    Laisser un commentaire