Veiller en temps de crise (sanitaire)

Veiller en temps de crise (sanitaire)

Veiller en temps de crise : pourquoi ? comment ? “Une société en crise crée aussi une crise des médias”. Face à l’inondation d’informations, comment organiser une veille pertinente ? Voici quelques pistes préparées par les experts Scope Veille Augmentée :

Pourquoi veiller en temps de crise (sanitaire) ?

… Pour échapper aux dérives sensationnalistes 

“Une société en crise crée aussi une crise des médias. Ceux-ci n’échappent pas à l’excitation que provoque la crise”. 

Bernard Dagenais, 1993, “En temps de crise, les médias sont des acteurs à part entière

1/ Dérives sensationnalistes des médias de masse. 

Pour détecter des informations pertinentes et objectives en temps de crise, il est important de vous éloigner des médias catastrophistes et anxiogènes. Savoir rester informé sans se laisser submerger par l’émotion est la clé d’une veille de crise (sanitaire) réussie.

En outre, ne pas “s’endormir” ou s’angoisser, vous permettra de rester actif pour prendre un temps d’avance quand la crise sera passée.

2/ Fake news, etc.

Les “fake news”, ces fausses informations créées et diffusées volontairement sur Internet pour induire en erreur, pourrissent littéralement le web (et les esprits) en temps de crise.

La crise actuelle n’échappe pas à ce constat :

  • Boire des boissons chaudes neutraliserait le virus (fake news)

  • Le coronavirus aurait été créé par l’Institut Pasteur (fake news)

  • Les animaux de compagnie peuvent transmettre le coronavirus (fake news)

Une étude Viavoice (2019) dévoile que 71% des répondants estiment avoir du mal à faire la distinction entre le site d’un média sérieux et des sites relayant des informations non vérifiées… Imaginez le même sondage en ce printemps 2020 !

… Pour reprendre la main face à la sur-information

Au-delà du sensationnalisme et des fakes news, une crise entraîne également la production de très nombreuses informations. La sur-information, l’infobésité, sont également des risques auxquels nous sommes exposés lors de ces moments délicats.

Le travail du veilleur, qu’il soit occasionnel ou professionnel, sera donc de savoir repérer les informations majeures, les grandes tendances au milieu d’un nombre impressionnant d’actualités.

Il y a bien sûr des astuces de “filtrage” de l’information grâce à ce simples requêtes ou via les fonctionnalités avancées d’outils dédiés. Néanmoins, la meilleure astuce que je puisse vous donner est de vous définir une ligne à suivre :

  • quelles informations voulez-vous trouver concrètement ?
  • lesquelles ne souhaitez-vous pas consulter ?

Définissez clairement votre plan de veille, vos mots-clés, vos sources et gardez le cap. Il y a fort à parier qu’au fil des jours, vous constatiez que d’autres informations vous intéressent : posez-vous systématiquement ces 3 questions :

  • cette information fait-elle partie de ma ligne éditoriale pour la veille en temps de crise ?
  • si non, dois-je l’intégrer dans ma veille actuelle et élargir mes sujets de veille ?
  • si non à nouveau, est-il intéressant pour moi (ou les destinataires des résultats de ma surveillance) à long terme de prévoir une veille parallèle sur ce type de sujet ?

Pour répondre à ces questions, revoyez vos objectifs : à quoi servira ce travail pour vous, votre service, votre entreprise ? Est-ce que ce nouveau sujet apportera une valeur ajoutée ?

… Pour prendre conscience ou évaluer les conséquences économiques et sociétales

Une veille d’entreprise, quel que soit son type, permet de mieux préparer l’avenir et d’être plus réactif.

La veille en temps de crise a ce même objectif : surveiller l’environnement, comprendre quels événements pourront avoir un impact (positif ou négatif) sur notre organisation, repérer les signes d’une crise financière, économique, sociale…

Il faut également rester à l’affût des signaux faibles : d’autres modèles possibles ou émergents deviennent plus visibles, et il peut être intéressant d’estimer en quoi ces modèles pourraient s’appliquer à votre activité.

comment veiller en temps de crise (sanitaire)

Comment suivre l’actualité (sanitaire) en temps de crise ?

Entrons dans le concret : une veille en temps de crise reste une veille classique en ce qui concerne la méthodologie utilisée. Pour la concevoir, vous avez deux grands axes à suivre :

  • la veille radar : utilisation de mots-clés et de requêtes avancées pour repérer l’information qui vous intéresse
  • la veille cible : mise sous surveillance de sources fiables repérées en amont et qui évoquent régulièrement vos sujets de veille

Une veille cible, dans le cas d’une crise sanitaire mondiale, semble plus complexe à mettre en oeuvre.

Quels mots-clés pour votre veille radar ?

Il s’agit de monter une liste de mots-clés évoquant le sujet principal de la crise. Ici, on se utilisera principalement les mots-clés et expressions suivants :

  • “coronavirus”
  • “covid19” (“covid-19”, “covid 19”…)
  • “2019nCov”
  • “Sars2”
  • etc

Vous combinerez ces mots-clés ensemble, grâce aux opérateurs booléens : “OR” entre chaque mot-clé. Si au contraire, vous souhaitez exclure tout ce qui parle de ce sujet, choisissez “NOT” ou le signe “-“.

Quelles sources pour votre veille cible ?

Les médias :

La presse quotidienne, nationale ou régionale, relate évidemment de nombreuses informations concernant la crise. Il est important de la mettre sous surveillance, en vous focalisant sur les titres de presse qui correspondent à vos objectifs de veille.

La télévision et la radio permettent également d’obtenir des informations en temps réel, ce qui peut correspondre aux besoins de certaines veilles.

Les sites officiels :

Repérez les acteurs officiels : le Gouvernement (ex : “coronavirus intitle:gouv”), les établissements publics ou encore les organismes de droit privé assurant une mission de service public.

Faites la liste des organismes importants liés à la crise. Dans le contexte d’une crise sanitaire, par exemple :

  • Organisation Mondiale de la Santé (OMS)
  • Agence Régionale de Santé (ARS)

Etablissez une liste d’experts reconnus et légitimes dans le domaine ciblé par la veille. Par exemple : 

  • épidémiologistes
  • statisticiens

Vérifier la fiabilité des informations en temps de crise

Les outils de vérification des informations

Voici quelques sites de fact-checking à garder toujours sous la main, notamment en temps de crise :

Se former à la détection de “fake news”

Voici 3 ressources intéressantes pour vous entraîner à la détection d’informations fausses :

Comment vous organisez-vous pour veiller en temps de crise ?
Les experts Scope se tiennent à votre disposition si vous avez besoin d’autres conseils pour votre veille : contact@scope-veilleaugmentee.fr

Laisser un commentaire